La Rumeur présente le long-métrage « Les derniers parisiens »

17 novembre 2016
ac_la_rumeur_1200_01Quand on fait référence à La Rumeur, on pense inévitablement au groupe mythique formé dans les années 90, leurs textes rageurs et leur rap sans concession. Une formation Hip Hop qui n’a jamais caché son engagement, mettant des mots sur les maux, télescopant la brutalité d’une vie dure mais réelle dans une musique parfois cathartique.

Un engagement féroce qui poussa en 2002 Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, a poursuivre Hamé pour diffamation envers la police… procès gagné en cassation par le membre de La Rumeur.

La Rumeur, c’est aussi une discographie: L’ombre sur la mesure (2002), Regain de tension (2004), Du coeur à l’ouvrage (2007), Tout brule déjà (2012) sans parler des maxis ; et de beaux classiques: « L’ombre sur la mesure »,« Blessé dans mon ego » ou encore « Le cuire usé d’une valise ».

Mais les deux membres, Ékoué et Hamé, ont su repoussé les limites de leur créativité en s’attaquant aux 7ème art. Après avoir fait leur classe en 2011 avec la réalisation du téléfilm De l’encre qui raconte l’histoire d’une jeune rappeuse underground qui se trouve obligée d’être ghostwriter pour un slameur populaire et commercial, les deux hommes réalisent et produisent leur premier long-métrage, Les derniers parisiens avec Reda Kateb, Slimane Dazi et Mélanie Laurent.

La sortie du film est prévue pour le 8 février 2017, il sera présenté le 2 décembre au cinéma Max Linder Panorama en ouverture du festival Paris Hip Hop Winter.

En octobre dernier à l’occasion du FIFIB, Festival International du Film Indépendant, Hamé déclarait, « Pigalle, c’est la bête ronflante du film, qui fait agir les personnages. Pigalle les traverse. On a vraiment voulu faire le portrait de ce quartier tel qu’on le connaît. La difficulté avec un lieu comme Pigalle qui a été représenté, photographié, filmé des centaines et des centaines de fois, c’est de savoir si on a vraiment quelque chose de singulier à dire, quelque chose qui n’a pas été dit. Je pense qu’on a réussi à capter quelque chose de singulier. C’est le Pigalle des banlieusards. C’est le Pigalle qu’on a connu. La Rumeur est née à Pigalle. C’est un Pigalle qui n’existe plus et on l’a joué et réincarné le temps d’un film. C’est un Pigalle très empreint par ce qu’on y a vécu dans les années 90 et 2000. C’est un film qui veut tenir un discours aussi sur Paris. Documenter les trottoirs parisiens comme on aimerait qu’ils le soient plus souvent. » (Source: allociné.fr, Brigitte Baronnet)

Pour cette avant-première un peu spéciale, les places seront mises en vente le mardi 22 novembre à 14h, au tarif de 11€ (frais de location inclus). Les liens seront communiqués sur la page de l’événement Facebook Paris Hip Hop Winter ou sur Paris Hip Hop Cinéma.

mise_en_vente_150dpi_light
Vendredi 2 décembre
Hip Hop Citoyens et La Rumeur Filme présentent :

Les derniers parisiens

2017 – France / Long métrage de Ékoué et Hamé, avec Reda Kateb, Slimane Dazi, Mélanie Laurent

Synopsis: Tout juste sorti de prison, Nas revient dans son quartier, à Pigalle, et y retrouve ses amis et son grand frère, Arezki, patron du bar Le Prestige. Certains ont changé de vie, d’autres sont restés les mêmes. Tandis qu’Arezki travaille péniblement pour maintenir son bar, Nas, est de son côté décidé à se refaire un nom et Le Prestige pourrait bien lui servir de tremplin…

Max Linder Panorama – 20h
24 Boulevard Poissonnière, 75009 Paris

Transports : Bonne Nouvelle, Grands Boulevards (Ligne 8, 9)