Retour sur le concert de BIZARRE RIDE II THE PHARCYDE LIVE

16 décembre 2016
pharcyde

Après une rude compétition les trois finalistes du Buzz Booster IDF #7: Beeby, Bruck et La Sphère s’affrontent à la Bellevilloise. L’exercice est difficile… 15 minutes chacun pour interpréter ses morceaux en live face à un public nombreux et un jury de professionnels. De plus, l’enjeux est de taille : une programmation sur Paris Hip Hop 2017, une place pour la finale nationale à Marseille et un accompagnement artistique. Tandis que Dandyguel s’impose en maitre de cérémonie pour diriger cette soirée particulière, une question se pose, ces jeunes rappeurs seront-ils capable de lever une foule venue principalement pour écouter les classics de la discographie de The Pharcyde?

Suite à une tirage au sort, c’est Beeby qui ouvre le bal, la foule est réceptive mais quelque peu surprise par la rage du rappeur d’Aubervilliers et l’ambiance posé des premiers morceaux. Elle finira par se chauffer petit à petit et sortir de sa torpeur sur le dernier banger du set de celui qui se fait appelé le $aigneur. C’est dans ce climat survolté que La Sphère se lance sur scène. Le trio fait bouger le public et l’emmène dans son univers mêlant chant et rap percutant, « tous les jours c’est La Sphère », le gimmick est repris et reste dans la tête. Dernier round, Bruck fait une entrée surprenante sur un air de boom bap et aux bass puissantes, cagoulé, micro en main, l’artiste du label Palace Prod est venu faire un braquage.

Petit break, la finale Île-de-France est terminée et le rap US s’invite à la Bellevilloise. Le groupe The X Presidents, qui suit Bizarre Ride sur sa tournée, investit la scène. Bien qu’inconnu ici, le trio réussit par sa prestation à maintenir la foule en haleine du premier au dernier morceau avec un rap imprégné d’influences soul, jazz et parfois blues.

La soirée comme à se faire longue et tout le monde n’attend plus que la troupe Bizarre Ride II The Pharcyde Live. Le silence se fait et J-Swift déboule sur scène en furie, le show est lancé, les têtes bougent, les bras se lèvent et sous d‘agiles scratchs de L.A Jay, Slimkid3 et K-Natural font leurs entrées. Les mecs ont vieilli mais leur énergie et leur générosité ravivent de bons souvenirs surtout lorsque les titres iconiques sont joués, on entendra ainsi « She Said », « 4 better or 4 worse », « I’m that type of n*gga » avant de finir en trombe sur  « Runnin ». La boucle est bouclée, le public est comblé.

L’ami Dandyguel reviendra sur scène le temps de saluer les américains et se faire dédicacer un vieux vinyle. Mais surtout il annoncera le vainqueur de la 7ème édition du Buzz Booster IDF… et c’est le jeune Bruck qui décroche le titre. Affaire à suivre, on le reverra l’été prochain sur Paris Hip Hop 2017.

Crédit photos @ MarOne

PHOTOS