Hip Hop Citoyens
présente

LUV RESVAL
kobo
wit.

finale buzz booster
Brö, dany, Le sid

Lundi 2 décembre 2019 
LA BELLEVILLOISE, PARIS

LUV RESVAL

Luv Resval est un jeune rappeur originaire de l’Essonne. Sa première mixtape ¥ung Life sort le 17 août 2017. Resval commence ensuite à se faire connaître avec sa série de freestyles ¥ au couplet unique sortie au fil du premier semestre 2018.

Fin 2018, Luv Resval signe sous la structure AWA, le nouveau label de Kore. Pour Noël de la même année paraît l’EP cinq titres Mariah en collaboration avec Alkpote. Le 16 février sort LUV KILLS un projet de sept pistes regroupant d’anciens titres de l’artiste. Il prépare un album pour fin 2019.

KOBO

Influencé par la culture musicale congolaise et par sa mère qui le pousse très tôt à s’intéresser à l’art, le belge KOBO enfile un masque et décide de confronter son yin et son yang en musique. Des lignes de basse aux reflets californiens aux samples écorchés de guitares, les morceaux de Kobo se suivent sans se ressembler. Entre confessionnal et exutoire, ses textes enchaînent les images fortes avec des flows variés et denses. Une musique de mots plutôt qu’une musique de gimmicks, où s’illustre sa singularité. Derrière le masque, un artiste aux facettes et aux alter ego multiples.

WIT.

Nouveau venu sur l’active scène du rap français et lié au collectif DIGITALMUNDO, le Montpelliérain retranscrit ses émotions en musique: ses textes sont impulsifs, son écriture hallucinogène, ses productions bestiales. Le résultat est viscéral, brut et excitant. En quelques essais, Wit. affine ses textes et peaufine son style : son flow tranchant fait la part belles aux claques auditives saccadées sans pour autant oublier des caresses enrobées de poésie et de rêves. Wit. cristallise les craintes et les espoirs d’une génération digitale déboussolée.

Les sujets de prédilections de Wit. sont des émotions contradictoires qui entrent en collision. On dirait parfois le Sud (la Méditerranée et l’Algérie ne sont pas loin), et on dirait surtout le futur: sa musique est électronique voire électrique; on sent les machines en surchauffe, ça sature, ça pixelise, ça glitche… La musique de Wit. est un virus mutant qui évolue sans cesse, entre maitrise et lâcher prise. Le style de Wit. est unique, inimitable et complètement ovniesque. Son dernier projet Sirius est sorti en juillet 2019.

finale buzz booster île-de-france

BRÖ

Brö-350x350

Brö c’est en fait Elisa, jeune rappeuse de 23 ans à la plume déjà bien acérée. Hérité des années lycées, son pseudonyme révèle une ambiguïté savamment cultivée. Car derrière ses traits juvéniles se cache une âme féline et toujours aux aguets. Entre un rap incisif parfaitement maîtrisé et des mélodies pop accrocheuses, Brö déroule des textes très personnels qui ne mentent pas. Panthère dans la métropole, elle raconte son quotidien, les garçons, les doutes, la liberté et ces luttes de pouvoir qui transforment la ville en une véritable jungle. A travers ses lignes se dessinent les traits d’une jeune femme aux nombreux visages, qui affirme sans revendiquer et semble refuser d’emblée les étiquettes trop faciles qui pourraient lui coller à la peau. Dans la lignée de MIA, ou même de Diam’s, Brö est une artiste féminine dans un univers principalement masculin, mais il serait bien imprudent de se limiter à cette seule distinction. Son premier EP, Klaus, sortira en Novembre 2019.

DANYL

Danyl a commencé la musique très tôt. Dès l’âge de 6 ans il entre à la MJC de son quartier pour y apprendre le piano. Après quelques sons et un EP en duo, il se lance en solo à l’été 2018 avec son projet Appels Manqués (7) réalisé entièrement en 7 jours. Il lance ensuite le projet Partition, clin d’œil à son lien particulier avec le piano et le solfège. C’est une série de clips postés chaque 10 du mois avec un concept simple : rendre hommage à son instrument de cœur. En parallèle, il sort Oasis, l’EP parfait pour accompagner l’été. Autodidacte et passionné, il prépare plein de choses pour la rentrée. Sans nul doute un artiste à suivre cette année !

LE SID

Le Sid grandit entouré d’influences diverses : du meilleur du hip-hop américain auquel son cousin l’initie aux musiques africaines -rumba, makossa- qu’écoute sa mère en passant par les livres d’éthique de l’art qu’écrit son père. Il passe quelques années aux Etats-Unis, revient et commence une école de son, qu’il abandonne mais où il va rencontrer son partner in crime, Jagger Jazz, débarqué de la Réunion et qui produit tous ses titres. Il sort deux EPs sur Soundcloud : Brmd Avenue et Pomme d’amourLe Sid fait preuve d’une écriture singulière où l’on retrouve des personnages récurrents, une volonté d’emmener le genre plus loin. Même s’il clame ne pas faire « de la musique de lover », ses titres dessinent souvent une carte du tendre très quotidienne, très crue, en milieu urbain. L’amour est une de ses obsessions, un thème central. Le Sid propose une introspection décalée et sans concession dans sa vie de vingtenaire, drôle et pleine de spleen en même temps.

Son prochain EP, “KOKORO”, cœur ou esprit en japonais, raconte ses histoires d’amours, ses peurs, ses sauts d’humeur, infusé dans une musique sophistiquée s’inspirant de musique comme celle Kid Cudi, N. E. R. D. , Trippie ou encore Kanye, pour n’en citer que quelques uns

INFOS PRATIQUES

LA BELLEVILLOISE
19-21 Rue Boyer, 75020 Paris

Lundi 2 décembre 2019
Ouverture des portes : 19h30

Vous y allez ? Dîtes-le à vos potes sur Facebook !

Menu