[PHOTOS] Retour sur le Festival Effervescence

Du 21 mai au 5 juin, la ville de Clichy-sous-Bois mettait à l’honneur les cultures urbaines avec le Festival Effervescence, qui propose depuis 5 ans désormais diverses animations et performances à destination de tous les publics. Le festival s’achevait comme chaque année par un grand live gratuit organisé sur la pelouse de la Mairie avec un plateau composé de Lefa, membre éminent de la Sexion d’Assaut, et de MHD, la sensation rap de ces derniers mois.

Le rendez-vous était donné à 17 heures, et les habitants de la ville et ses environs ont largement répondu présents puisqu’ils étaient déjà plusieurs centaines à attendre leurs favoris devant la grande scène. Ils ont d’abord pu goûter aux performances de la relève du rap clichois, plusieurs groupes locaux s’étant d’abord succédés pour faire monter la température au sein de la foule.

Quand Lefa débarque finalement sur la scène, c’est près de 5000 personnes qui se dressent face à lui. Dans un premier temps, le rappeur passe en revue l’essentiel des titres sortis depuis son émancipation solo, à commencer par les titres issus de son premier album, Monsieur Fall. Là où les basses vrombissantes de “Quelques Minutes” ou “Masterchef” font jumper la foule sans moindre mal, la douce mélodie de “20 ans” nous permet d’assister à un beau moment d’union entre l’artiste et son public. Il finit par dédier un quart d’heure de son set à son groupe, la Sexion d’Assaut, dont il reprend les titres phares devant un parterre visiblement conquis.

Puis, c’est au tour de MHD de prendre le relai. Le jeune homme semble dans son élément et très rapidement, parents, enfants, adolescents et jeunes adultes s’attroupent devant lui. Ses freestyles “Afro-Trap” – genre musical au croisement entre la musique africaine et la trap, qu’il a lui-même initié – font l’unanimité et sont repris en coeur par le public, à tel point qu’il devient difficile pour lui de placer un mot. Au moment de lancer “Roger Milla”, l’un des singles phares de son album éponyme, il s’offre le luxe d’inviter sur scène Roger Milla en personne, comme un énième hommage au footballeur camerounais. Avant de partir, MHD immortalise le moment en se prenant en photo avec le public avant de lui faire ses adieux. Plus que jamais, il est difficile de contredire l’artiste originaire du 19ème quand il nous dit que le “93 c’est la Champion’s League”.

Crédit photos @ MarOne

PHOTOS

No results found

Menu