Retour sur la 11ème édition de Paris Hip Hop

20052016_017_PHH2016__Nneka-AmbiancesDimanche 5 juin, la 11ème édition du festival Paris Hip Hop tirait sa révérence à la Gaîté Lyrique. La fin d’une Quinzaine mémorable, qui a une fois de plus fait rayonner la culture Hip Hop, ses acteurs et l’ensemble de ses disciplines dans Paris et la région Ile-de-France.  Un festival qui a une nouvelle fois connu un fort plébiscite puisque 7 dates ont été à guichets fermés.

Cette année, le festival a eu l’honneur d’accueillir la chanteuse Nneka en ouverture pour une performance live acoustique. La chanteuse nous a immergés dans son univers artistique et nous a fait découvrir une facette encore inconnue de sa personnalité, puisqu’elle a profité de sa venue au Loft de la Bellevilloise pour dévoiler ses oeuvres en exclusivité mondiale.

Outre la musique, le graffiti et la danse ont également pris une place importante dans ce Paris Hip Hop 2016, et ont été vecteurs d’échange et de partage avec plusieurs évènements réunissant des artistes français et internationaux.

À Sevran, le Street Art Festival consacrait 5 jours au graffiti et un programme riche en performances live, conférences et initiations. L’américain Sonic en était le parrain, et son compatriote T-Kid 170 est venu dévoiler en avant-première le documentaire qui lui est consacré.
De l’autre côté du périphérique, Ourcq Living Colors célébrait ses 10 ans d’existence, rue Germaine Taillefferre (75019). Emmenés par dAcRuZ, plusieurs graffeurs y ont réalisés de grandes fresques, largement plébiscitées par les habitants du quartier.

Rendez-vous désormais traditionnel à Paris Hip Hop, le Beatdance Contest revenait à la Gaîté Lyrique pour une cinquième édition affichant complet.
Une compétition alliant danse et beatmaking qui a été si disputée qu’il a été difficile pour le jury composé de Wealstarr, S.Pri Noir, Fabreezy et Yugson de désigner les gagnants. Au terme d’une belle après-midi, c’est finalement Biscuit qui inscrit son nom au palmarès des danseurs, tandis que Tismé et Romain Jovion se partagent le titre du meilleur beatmaker.

La 11ème édition de la Quinzaine du Hip Hop a également été l’occasion de consolider les liens qu’entretiennent Paris et New York. Plusieurs évènements du festival s’inscrivaient en effet dans le cadre du Tandem Paris-New York : l’avant-première du documentaire “STRETCH AND BOBBITO : RADIO THAT CHANGED LIVES” ou encore le concert de KRS-One à la Gaîté Lyrique, au cours duquel l’artiste de 50 ans a démontré qu’il n’a rien perdu de son charisme et de sa prestance sur scène.

La programmation musicale se voulait comme chaque année riche, qualitative et éclectique. On a pu retrouver toutes les générations, de l’ancienne école incarnée par Assassin et 2 Bal 2 Neg’, qui fêtaient sur scène les 20 ans de leur album “3x plus efficace”, à la nouvelle incarnée par la MZ ou Deen Burbigo. L’américain Freddie Gibbs s’est également illustré par une performance mémorable donnée au Trabendo. À Clichy-sous-Bois, Lefa et MHD ont fait danser les foules du Festival Effervescence à coups de rythmiques entraînantes.

RDVHHÀ la croisée de toutes ces disciplines intimement liées, un évènement : Rendez-vous Hip Hop, la première initiative Hip Hop nationale d’envergure. Hip Hop Citoyens a été fier d’en présenter la première édition, qu’elle a initié et coordonné nationalement, tout en étant à la production du volet parisien. Cela marque symboliquement une étape importante de collaboration entre des structures Hip Hop française et l’État.
À Paris, Rendez-vous Hip Hop était l’occasion d’inaugurer Périphérique, le nouvel espace urbain du Parc de la Villette. 12 graffeurs français et internationaux se sont réunis pour y peindre d’immenses fresques tandis que Lino/Ärsenik, S.Pri Noir, Jazzy Bazz, Hype’N Spicy, L.O.S, R-Ash et les MCs du Barbès Rap Battle, DTWEEZER en b2b avec Eazy Dew, et Sens Kontrair, les amateurs du réseau Danse Hip Hop Tanz, se sont relayés sur scène pour faire de cet évènement la grande fête qu’il a été.

Remerciements

Hip Hop Citoyens tient à remercier tous les activistes, le public ainsi que les artistes qui soutiennent le festival, années après années ! Nous remercions bien entendu les salles, tourneurs et médias qui accueillent, relaient et parlent du festival. Un grand merci également à tous nos partenaires publics et privés tels que SoMusic, JCDecaux, Royal Talens et Uber pour la confiance qu’ils nous ont accordée !

Rien n’aurait pu être possible sans l’investissement des partenaires organisateurs : 92 Styles, l’Abcdr du son, Banlieue’s Heart, Bullet Prod, le Café La Pêche, Caramba Spectacles, Catharsis, CO2 Activity, Cultures Pas Sages, les Éditions Face Cachées, La Gaîté Lyrique, Le Hangar, I Love This Dance, Livin’ Astro, la Mairie de Clichy-sous-Bois, la Mairie de Sevran, la Maison des métallos, la Manufacture 111, Maximum Records, RStyle, Le Tamanoir, The Backpackerz, Yuma Productions.

Enfin, une décicace tout à fait spéciale à l’ensemble des bénévoles et des équipes de Paris Hip Hop sans qui ce rendez-vous n’aurait pu devenir ce temps fort du Hip Hop international !

Crédit photo © MarOne

PHOTOS

No results found

Menu