ISHA et Grems ont retourné le Hangar

Les connaisseurs avaient depuis un moment coché la date dans leurs agendas, et ils ont eu raison de le faire. Le jeudi 7 mai dernier, ISHA et Grems investissaient le Hangar à Ivry-sur-seine, pour un concert qui restera dans les mémoires des personnes présentes sur place !

Grems, rappeur originaire de Paris aux quinze années de carrière est une des icônes de la scène underground française. De son côté, si il s’est fait connaître du grand public récemment, ISHA n’en reste pas moins un rappeur expérimenté dont la technique n’a rien à envier à personne. Les deux artistes composant le plateau artistique présent au Hangar (Ivry-sur-Seine), dans le cadre de Paris Hip Hop, le jeudi 7 juin dernier, en faisaient certainement l’un des plus attendus du festival ! ISHA et Grems n’ont pas fait les choses à moitié et ont littéralement retourné la salle qui affichaît guichet fermé.

A partir de 20h30, c’est le Belge ISHA qui est le premier à entrer sur scène pour présenter les titres de “La Vie Augmente”, sa mixtape en deux volumes dont le premier est sorti en 2017 et le deuxième en ce début d’année 2018. Lyrics imagées comme personne, ISHA est un storyteller hors du commun. Il aura au cours de l’heure qu’a duré son show, su captiver le public en alternant ses morceaux les plus calmes, appuyés par une plume toujours aussi subtile et une nonchalance bien à lui, comme Au grand jamais, L’augmentation part.1 ou La maladie mangeuse de chair et les bangers plus légers comme Tosma, 243 Mafia ou encore le fameux Oh Putain !

Après la grosse prestation d’ISHA, le public n’est pas arrivé au bout de ses émotions puisque c’est désormais à l’inusable rappeur bordelais, Grems, de venir enflammer le Hangar. Torse nu tout au long de sa prestation tant l’atmosphère de la salle est bouillante, le rappeur aux sept vies vient présenter ses plus gros classiques comme les sons de son dernier opus “Sans Titre #7”. Fantomas, Shlag Music, Balaras les flows ou encore Mandala, tous ses plus grands succès y passent et le public se déchaîne, bien aidé par l’énérgie folle que dégage le MC de presque 40 ans ! Il en vient même à faire monter une partie du public sur scène pour rapper depuis la fosse, puis depuis le bar quelques minutes après… Un show totalement fou au cours duquel Grems se sera appuyé sur ses fans, qui le lui auront bien rendu.

No results found

Menu